Transport

Quelles sont les formalités pour création d’une entreprise de transport?

Tout comme l’immobilier, le transport est un domaine porteur dans lequel de personnes aimeraient investir. Seulement, si vous avez en projet de monter votre propre société de transport, vous devez avoir à l esprit qu’il y’a des formalités à remplir avant de voir votre projet devenir réalité.

Les formalités d’ouverture d’une entreprise de transport

C’est partout pareil, pour ouvrir une structure, vous devez vous conformer aux procédures y afférentes. Pour ce qui est d’une entreprise de transport, voici ce que vous devez faire ou avoir pour mettre sur pied votre projet.

La première chose indispensable à faire pour la création de votre entreprise de transport c’est d’obtenir une capacité de transport ou une carte professionnelle VTC. C’est un document qui atteste de votre capacité professionnelle à exercer en tant que chauffeur. Avec cette attestation, vous pouvez aisément créer votre entreprise de transport.

La seconde chose c’est de déterminer et rédiger le statut de votre entreprise. Auto entrepreneur, EURL ou SASU, vous aurez des avantages fiscqux considérables, même si la paperasse reste dense. Prenez tout de même votre temps avant de choisir votre statut juridique.

La troisième concerne le capital de l’entreprise. Celuici doit etre depose à la banque dans un compte professionnel portant le nom que vous donnerez à votre structure. En échange, votre banquier vous remettra une attestation qui prouve le dépôt de votre capital social. Ensuite, vous allez déposer votre dossier d’inscription à la direction régionale de l’Environnement, de la l’Aménagement et du Logement. Vous recevrez après vérification une attestation de pre-inscription que vous devrez compléter.

Pour terminer, il vous faudra immatriculée votre entreprise. Cela passe par la publication d’une annonce de création de votre entreprise de transport dans le journal d’annonces légales, l’enregistrement du statut de votre entreprise au service des impots, dépôt de votre immatriculation au tribunal de commerce. C’est après tout cela que la DREAL validera votre inscription.